Coopération

La coopération décentralisée est une capacité reconnue officiellement aux collectivités territoriales et leurs groupements par les lois Administration Territoriale de la République ( loi ATR) du 6 février 1992 et Thiollière du 2 février 2007.
Ainsi, en inscrivant l’ouverture à l’international et la coopération régionale au rang de ses missions, la Communauté d’Agglomération de l’Espace Sud a souhaité démontrer que l’action extérieure de ses services pouvait aussi participer à son Projet de Territoire.
 
La coopération décentralisée se veut donc un outil au service de la politique de développement du territoire, de l’épanouissement de ses habitants et fonctionnant de manière transversal puisqu’en lien étroit avec les différentes compétences de la communauté d’agglomération.
 
Ainsi, depuis 2010, l’action de la Communauté se développe et se structure autour d’une double ambition;
 
1/ Réussir à positionner l’Espace Sud comme un partenaire du réseau martiniquais de coopération décentralisée
 
Loin de chercher en effet à se substituer aux autres Institutions partageant l’engagement de la coopération décentralisée, ou à concurrencer ces dernières (Conseil Régional, chambres consulaires, acteurs économiques etc.…), les élus de l’Espace Sud souhaitent au contraire réussir à positionner l’établissement intercommunal comme un maillon de la chaîne… un des membres du réseau martiniquais qui s‘efforce de renforcer nos liens avec les pays voisins et les institutions internationales.
 
2/ Valoriser les savoirs-faires et compétences du territoire Sud dans le cadre des relations internationales et/ou des programmes de coopération mis en œuvre
 
L’amplification des liens avec l’international doit permettre de communiquer et par là-même, de mieux faire connaître les ressources spécifiques (naturelles, humaines, techniques), que possède, maîtrise ou développe la Communauté (environnement, aménagement, insertion etc…).
L’ouverture à l’international doit aussi être l’occasion de profiter des savoirs-faires et expériences développés ailleurs, qui peuvent aider ou faciliter la mise en œuvre du projet de territoire Sud Martinique. 

l'OFQJ

L’Office Franco Québécois pour la Jeunesse propose aux jeunes français âgés de 18 à 35 ans des immersions professionnelles dans des entreprises québécoises et/ou des participations à des actions spécifiques se déroulant au Québec (participation à des évènements, séminaires, regroupements …etc).

Dans le cadre d’un partenariat spécifique, l’Espace Sud a obtenu que des jeunes adultes de son territoire bénéficient de manière prioritaire de ces opportunités, génératrices de compétences nouvelles, d’ouverture d’esprit, d’enrichissement culturel et donc d’employabilité accrue.

Une première expérimentation est mise en œuvre sur la période 2015-2016 (2 ans), articulée autour des secteurs à très fort potentiel suivants :
  • Tourisme (accueil, hôtellerie, restauration, animation socioculturelle, spectacle)
  • Développement durable : (traitement et valorisation des déchets)
  • Services à la personne (assistante maternelle, assistance à domicile …)
  • Technologies de l’information et de la communication
  • « Entrepreneurship » (création d’activité et/ou de micro entreprises)
 
Et permettant de «supporter» au total 34 jeunes adultes, du Bassin Sud, souhaitant bénéficier d’une immersion professionnelle au Québec pendant une durée de 3 mois à 6 mois, ou/et participer à des manifestations thématiques ponctuelles.
                - 14 jeunes demandeurs d’emploi (26 ans – 35ans)
                - 14 jeunes suivis par la Mission Locale
                -   6 jeunes entrepreneurs, souhaitant développer leur activité dans le sud

Réseau AMIES (Accompagnement à La Mobilité Internationale de l’Espace Sud)

Les élus de l’Espace Sud ont souhaité au contraire réussir à positionner l’établissement intercommunal comme un maillon de la chaîne… un des membres du réseau martiniquais qui s‘efforce de renforcer nos liens avec les pays voisins et les institutions internationales.
L’Espace Sud a en Décembre 2013 inauguré la 1ère plateforme collaborative territorialisée en matière de coopération et d’ouverture à l’international.
Fondé sur une logique de complémentarité entre institutions et professionnels possédant des expériences, des compétences, des moyens et des savoirs-faires variés, Le Réseau Communautaire d’AMIES (Accompagnement à La Mobilité Internationale de l’Espace Sud) se veut guichet de proximité au service de toutes les forces vives du territoire.